services a la personne

 Weblim, assistance informatique est agréé DDTEFP

Les services informatiques à domicile entrent dans le cadre de la loi du 26 juillet 2005 relative au développement des services à la personne.
De ce fait, ils ouvrent donc droit à un crédit (1) ou une réduction (2) d'impôts de 50% des sommes versées pour ces prestations.

Agrément DDTEFP
N/26-11-09/F/087/S/161 

 1. Le crédit d'impôt :

L'aide prend la forme d'un crédit d'impôt lorsque les dépenses ont été acquittées par :
- les contribuables célibataires, veufs ou divorcés ;
- les personnes mariées ou pacsées soumises à une imposition commune.

2. La réduction d'impôt:

L'aide fiscale prend la forme d'une réduction d'impôt pour toutes les personnes non concernées par le crédit d'impôt, notamment les retraités.
Quel est le montant de cette aide fiscale ?

Elle est calculée au taux de 50 % sur la totalité des dépenses supportées par le particulier, plafonnées à 1000 € par an

Quel est le montant de cette aide fiscale ?

Elle est calculée au taux de 50 % sur la totalité des dépenses supportées par le particulier, plafonnées à 1000 € par an

Quelle est la différence entre le crédit d’impôt et la réduction d’impôt ?

La réduction d’impôt vient en déduction de l’impôt calculé selon le barème progressif.

Dans le cas où le montant de la réduction d’impôt est supérieur au montant de l’impôt, il ne peut y avoir de remboursement : votre impôt est donc ramené à 0 €.

Le crédit d’impôt est également déduit de l’impôt calculé.

Contrairement à la réduction d’impôt, si le crédit d'impôt est supérieur au montant de l’impôt, le surplus (ou la totalité si vous n’êtes pas imposable) donne lieu à remboursement par le Trésor public.

A noter : Les sommes inférieures à 8€ ne sont pas remboursées.